Falaise


Le luxe des marins, des spationautes, c'est de voir la terre « depuis »un ailleurs, nous sommes partis de ce postulat.

Dans cet espace immense qu'est la côte de Sagres, l'homme a répondu plusieurs fois à l'infini, toujours par la limite, la définition d'un territoire : le mur de la forteresse, l'enceinte du phare, en chaque occasion, ces limites permettent de mieux apprécier l'infini. Nous proposons un point de vue sur un paysage fragmenté, où l'horizon est aboli le temps d'une promenade, une sorte de camera obscura au centre de la terre.

Autour de plusieurs parcours dans la roche, des séquences choisies sont proposées au visiteur. Chacune de ces séquence interroge le paysage et l’élément, les met en rapport, les dissocie.
Au cœur de ce processus, la mer captée, immense texture mouvante au centre de la terre, plus en avant, lancée au dessus de l'eau, le visiteur se retourne sur la falaise devenue un immense tableau tellurique. Les fragments de l'architecture du Cap sont connectés par un espace traversant de part et d'autre la falaise.

programme : promontoire de la pointe de l'Europe
lieu : Sagrès, Portugal
maîtrise d'ouvrage : Arkxsite
maîtrise d'oeuvre:Julien Gougeat architecte & CD architectes
surface : 2180 m2
état : concours 2016




























Mark